Situé dans le quartier Mazarin à 2 pas du Cours Mirabeau, le Caumont Centre d’Art a ouvert tout récemment, je vous détaille pourquoi il faut absolument y aller 🙂

Le lieu

Tout simplement canon ! Installé dans un hôtel particulier du 18e siècle, le Caumont Centre d’art a été tout récemment rénové, à l’intérieur comme à l’extérieur, où la belle façade au « style baroque aixois » est mise en avant. A l’intérieur, il est possible de visiter des salons historiques, la chambre de Pauline et le salon de musique. Vous pourrez ensuite flâner dans les jardins, ponctués d’arbres, fleurs et fontaine.

Vous pouvez ensuite boire un thé accompagné d’une pâtisserie Délices de Brice artisan à Gardanne, soit à l’intérieur  dans les salons soit à l’extérieur en terrasse. Nous n’avons pas eu le temps de le tester, mais le cadre est vraiment mignon, c’est tellement calme alors que nous sommes dans le centre d’Aix, et les pâtisseries avaient l’air toutes plus délicieuses les unes que les autres. J’ai adoré l’esprit très cosy du salon de thé, ça m’a rappelé les salons de thé à Londres.

escalierscaumont

2. L’exposition « Canaletto, Rome – Londres – Venise »

Vraiment super intéressante ! Même mon copain qui n’est pas un grand fan de musée à trouvé l’expo géniale. On évolue à travers les œuvres du peintre italien Canaletto et ses magnifiques représentations de Rome, Londres et surtout Venise. L’expo ne dure pas trop longtemps, on est pas submergé d’informations, il y a des immersions visuelles et sonore avec la projection à grande échelle d’une oeuvre de l’artiste. Au vu de son succès, l’expo a été prolongée jusqu’au 20 septembre ! Chaque année le Caumont Centre d’Art accueillera 2 expositions temporaires.

canaletto

3. Les « petits plus »

Vous pouvez également assister à la projection d’un film sur Cézanne, « Cézanne au pays d’Aix », le film dure une trentaine de minutes et raconte l’attachement du peintre à Aix en Provence. C’est un peu cliché (bonjour l’accent provençal) mais assez intéressant. Vous pourrez également voir une expo photos dans l’enceinte de la cour intérieure, « Flying Houses » de Laurent Chéhère. Finalement, je trouve que le prix d’entrée qui s’élève à 11€ est vraiment raisonnable pour tout ce qu’il y a voir. Je n’ai pas vu le temps passer mais nous sommes restés tout de même bien 2 heures.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel et la Page Facebook 🙂

 

 

signature Agathe