Les vacances me paraissent déjà loin, c’est donc l’occasion de vous parler de mon petit séjour du côté de Vancouver… J’ai eu la chance de partir 2 semaines dans la partie Ouest du Canada, en Alberta et Colombie-Britannique, un road trip vraiment magnifique. Je connaissais déjà le Québec, ayant vécu presque 1 an à Montréal, mais j’ai été encore plus époustouflée par les paysages offerts par l’Ille de Vancouver et les parcs Nationaux Jasper et Banff.

Quelques conseils avant le départ

Nous sommes partis à 6, du 22 août au 4 septembre, c’est une très bonne période pour voyager dans cette partie du Canada, nous avons eu beau temps une grande partie du séjour et avons évité la très forte affluence estivale dans les parcs nationaux. Nous avons loué un espace suffisamment grand pour être bien installé durant les longues heures de route… et oui qui dit Canada dit beaucoup d’heures de route en perspective, 9 heures entre Vancouver et Jasper 🙂 Il est important de réserver les auberges et hôtels plusieurs mois avant le voyage, les logements sont assez excessifs et très demandés, surtout dans les parcs nationaux. Il est préférable de réserver les traversées en ferry (environ 11,5 € pour une durée de 2h) surtout si vous voyagez en voiture. A prévoir aussi dans le budget, les pass pour visiter les parcs nationaux.

L’Île de Vancouver

La première partie du voyage se déroulait sur l’Île de Vancouver, après avoir atterri à l’aéroport et récupéré notre voiture, nous avons pris le ferry direction Victoria au sud de l’Île de Vancouver. Et là premier choc visuel, les paysages sont grandioses, le ferry navigue entre des îlots et forêts de sapins, avec en toile de fonds des sommets enneigés. Les plus chanceux apercevront marsouins, orques et phoques durant la traversée.

ferrycanada

ferrycanada2

Arrivés à Victoria dans la soirée, nous avons vite rejoint notre auberge de jeunesse l’Ocean Island Inn, le voyage et le décalage horaire commençant sérieusement à se faire sentir. Victoria est une petite ville calme au charme très British et à l’architecture victorienne. Le lendemain matin, après un petit détour chez Tim Hortons, nous nous sommes baladés le long du port depuis lequel décollent les hydravions avant de profiter des visites gratuites du Parlement, superbe bâtiment de style néogothique.

parlementvictoria

parlementvictoria2

Le jour suivant, nous partons à la rencontre des orques en zodiaque, un nouveau moment magique. Nous avons eu la chance d’apercevoir une dizaine des orques résidents dans la baie de d’Hudson, dont l’un d’eux, K21 alias Cappuccino a surgi à moins d’un mètre de notre bateau !

capuccinno

Nous prenons ensuite la route direction Tofino, au nord de l’Île situé à l’aboutissement ouest de la Route 4 (la Pacific Rim Highway), mon endroit préféré du séjour. Tofino était autrefois un petit port de pêche devenu aujourd’hui le paradis des surfeurs/bobos, l’ambiance y est donc très détendue :). Les plages sont magnifiques et sauvages, particulièrement la plage de Long Beach, entourée de montagnes et forêts centenaires, on a l’impression d’être seul au monde et un délicieux sentiment de liberté s’empare de nous. Rien de tel qu’un petit tour en hydravion pour survoler toutes les îles et avoir un aperçu de l’immensité de ces paysages. Nous avons séjourné au Tofino Travellers Guesthouse, c’est propre, bien situé, les gaufres du petit-déj sont délicieuses et l’ambiance est hyper conviviale grâce à Nick, le gérant. Après cette petite parenthèse hors du temps, retour à la civilisation, direction Vancouver city, l’arrivée en ferry offre une magnifique vue sur la skyline !

longbeachtofino

aigletofino

longbeachtofino

tofinotravellersguesthouse

Découverte de « Vancouver City »

J’avais vraiment hâte de me rendre dans cette ville souvent citée dans le top des villes où il fait bon vivre, plusieurs de mes amis y ont vécu et ont vraiment adoré. Nous avons séjourné dans un bel hôtel très bien situé sur Robson Street, le Blue Horizon Hotel. Un grand soleil nous réveille le lendemain et nous partons découvrir à vélo Stanley Park près d’English Bay, l’immense poumon vert de la ville où les totems côtoient des arbres centenaires. Nous remontons ensuite la promenade du port en admirant les hydravions et imposants bateaux pour rejoindre Gastown, le quartier historique de la ville, puis le quartier chinois, le tout en nous arrêtant dans à peu près toutes les boutiques de souvenirs de la ville. Le soir direction le Miko Sushi sur Robson Street, nous y sommes retournés 2 fois, vraiment une très bonne adresse. Nous avons aussi testé le Fat Burger, moins gastronomique mais qui fait aussi parti de la cuisine locale ;).

Pour notre deuxième journée à Vancouver, pluie oblige, nous nous sommes rendus à l’aquarium de Vancouver, le plus grand du Canada qui accueille des bélugas, dauphin, phoques, perroquets, singes, etc. L’après-midi nous profitons d’une petite accalmie pour nous rendre à Kitsilano, ou « Kits » Beach pour les intimes, avant de redescendre la 4ème avenue où les boutiques branchées se succèdent.

skylinevancouver

vancouvernuit

vancouver

vancouver2

vancouver3

La petite ville de Clearwater

Le lendemain nous prenons la route direction les parcs nationaux dans l’Alberta. Nous avons choisi de dormir à Clearwater pour ne pas faire les 9h de route d’une traite. On ne savait pas trop à quoi s’attendre, une petite ville perdue au milieu de nul part… mais nous avons été très agréablement surpris ! Je vous conseille de séjourner dans un bungalow au Jasper Way Inn, face au lac avec toujours en toile de fond les immenses forêts, un vrai paysage de carte postale. Le propriétaire prête des canoës pour faire un tour sur le lac, bref une très bonne surprise. A 40 minutes de Clearwater se trouvent les chutes Helmcken, plutôt impressionnantes du haut de leurs 141 mètres 🙂

La route pour rejoindre les parcs est certes longue, mais c’est vraiment une immersion typique dans le Canada, ici tout le monde se déplace en pick-up et porte des chemises à carreaux, il y a des Starbucks, Tim Hortons et McDo à tous les coins de rue, j’ai bien aimé cette partie du voyage.

Les parcs nationaux de Japser et Banff

Bien qu’à partir de ce moment là, le soleil n’était plus trop au rendez-vous, les paysages n’en sont pas moins restés magnifiques. Nous avons séjourné au bord de la rivière Athabasca au Jasper House Bungalows. Après un petit détour au Jasper Information Center, nous partons faire une petite randonnée, stoppée par une mini tempête de neige (original en plein mois d’août, prévoyez les pulls !). Ici encore, les forêts parsemées de rivières et lacs s’étendent à perte de vue. Nous nous rendons ensuite au Canyon Maligne, aux eaux tournoyantes et tumultueuses.

canyonmaligne

Le lendemain nous prenons la Route des Glaciers qui mène à Banff, et faisons étape au glacier Athabasca, le glacier le plus visité d’Amérique du Nord, puis aux chutes Athabasca, à l’impressionnant débit.

chutesathabasca

Nous avons préféré séjourné près du Lake Louise qui se trouve à 40 minutes de Banff, au Lake Louise Inn. Au programme de cette dernière partie du séjour : rando, balades autour des lacs aux eaux turquoises et observation d’écureuils, pikas (qui a inspiré le célèbre Pikachu !), wapitis, pas d’ours malheureusement, ou heureusement ça dépendait des points de vue :). Voici respectivement les lacs Louise, Peyto et Moraine.


lakelouise2

lakepeyto

lakemoraine1

Ce fût un voyage vraiment dépaysant, certes nous avons fait beaucoup de route mais les paysages sont tellement grandioses (oui je sais ce mot revient souvent :)) que je n’ai pas vu le temps passer. Ce voyage a renforcé mon amour pour le Canada, ses grands espaces et son accueil chaleureux !signature Agathe