Aujourd’hui j’aimerai vous parler de mon expérience concernant le jeûne. Très tendance, on en parle très souvent mais il me semble que les gens sont assez mal informés sur le sujet car ce n’est pas quelque chose qu’il faut prendre à la légère.
Pour ma part j’ai eu la chance d’avoir dans mon entourage une très bonne naturopathe qui m’a sensibilisé sur le sujet et qui m’a vraiment accompagné pour sauter le pas.  Je pense qu’il faut vraiment être prêt psychologiquement pour le faire et s’y tenir.

Ce qui m’a vraiment décidé c’est un traitement administré par un médecin pas très regardant puisque j’ai finalement été très malade en le prenant. Le positif c’est que cela m’a décidé à faire mon premier jeûne.

La phase de préparation

Pour bien préparer son jeûne, il faut tout d’abord préparer son corps. C’est évident, arrêter d’alimenter son corps brutalement n’est pas quelque chose de naturel pour ce dernier. Il faut donc le préparer et sur une semaine ou 2 comme j’ai pu le faire car il faut le dire, ce n’est pas si facile d’arrêter de manger.

La première semaine j’ai donc commencé à faire attention à moins manger, et la seconde semaine avant de commencer le jeûne j’ai arrêté les protéines et j’ai terminé en ne mangeant que liquide.

Ce n’était pas facile, toujours tenté de céder pour une invitation pour un apéro mais il faut être déterminé !

Les premiers jours de jeûne

C’est parti pour le premier jour, quand je me lève j’y pense « il ne faut pas que je mange » par contre il faut beaucoup boire, donc c’est parti pour une première tisane et quelques verres d’eau par ci par là. Heureusement j’avais pas mal de travail donc je me suis concentrée sur ça.

En plus de ma détermination j’ai été « coachée » par un ami qui m’a beaucoup soutenu au quotidien dans cette épreuve. Et je vous invite à vraiment sensibiliser votre entourage pour être encouragé dans cette démarche car autrement on peut très vite céder.

Pour ma part c’est à partir du 3ème jour où j’ai vraiment eu un coup de dur ! La tête qui tourne un peu, la faim très présente, ce n’était pas évident. Comme je ne me suis pas arrêtée de travailler, ce n’était pas très malin de me rendre à des rdv clients et faire des déplacements, je me suis donc permis une petite cuillère de miel pour tout de même tenir le coup.

On arrête quand ?

J’avais prévu 1 semaine de jeûne, c’est à dire 7 jours sans manger. Malheureusement je n’ai tenu que 5 jours et je pense avoir craqué à cause de la fatigue et surtout par rapport à mon travail. J’étais sur un « gros » dossier et j’étais vraiment très fatigué, j’avais besoin de reprendre des forces tout simplement.

Je savais très bien qu’il fallait faire très attention pour la reprise. J’ai commencé par re manger des légumes crus (car je n’avais que ça sous la main ^^) mais je vous invite à vous renseigner ou consulter un(e) naturopathe pour avoir des conseils adaptés à chacun.

Dans tous les cas il faut reprendre doucement, par la suite j’ai repris les premiers jours avec des soupes de légumes, légumes vapeurs puis reprise des protéines, et ensuite normalement. J’en ai profité pour faire un « régime » sans gluten sur les premières semaines ce qui a l’air de m’avoir fait du bien également.

Mon avis sur le jeûne

Et voilà le jeûne est terminé, 5 jours au lieu de mon objectif qui été de 7 jours mais tout de même satisfaite. Ma naturopathe m’avait parlé des bienfaits que j’allais ressentir quelques temps après et cela s’est vérifié. Une meilleure sensation quand je mange, au niveau des saveurs, et également je ne sais trop comment l’expliquer … mais au niveau de la qualité des aliments, comme si le corps réagissait plus ou moins bien, selon ce que l’on mange.

Ah oui ! Bien entendu j’ai perdu du poids, 5 kilos en tout que je n’ai pas repris, et attention ce n’est pas une solution pour la perte de poids ! De toute façon si la reprise de l’alimentation ne se fait pas correctement il y a de grandes chances de toute reprendre donc je ne vous conseille pas de faire un jeûne pour maigrir.

Mes conseils

Voilà je pense avoir tout dit. Ce que je peux vous conseiller si vous souhaitez tenter l’expérience c’est de consulter un(e) naturopathe. Il y a de nombreux articles sur le sujet sur internet mais rien de mieux qu’un professionnel pour vous conseiller et vous rassurer et avant tout vous accompagner pendant cette épreuve.

Respectez bien toutes les étapes et un détail également, le but est de commencer avec le ventre et l’intestin vide. Il y a des solutions à avaler pour justement se « vider » (hey hey glamour tout ça) mais moi ma naturopathe m’avait parlé de l’hydrothérapie du côlon et même si j’y suis allée à reculons j’ai préféré encore une fois être prise en charge par un professionnel que d’être livré à moi même.

Attention à la reprise de l’alimentation, ne vous jetez pas sur la nourriture, c’est le meilleure moyen de reprendre du poids et d’avoir certainement mal au ventre puisque le corps va avoir un « choc ». En réalité ça peut surtout amener à des malaises, et des symptômes digestifs assez graves donc prudence ! En tout cas n’hésitez pas à tenter l’expérience et pensez à écouter votre corps !