Category

Humeur

Humeur

Toi, je t’aime.

Toi qui es toujours présent, toujours proche de moi quoi qu’il arrive. Je peux compter sur toi, me reposer sur toi, tu me fais tenir debout, tenir le coup jour après jour. Je mange avec toi, je ris avec toi, je dors avec toi, je passe ma vie avec toi et je souhaite que cela dure le plus longtemps possible. Tu me donnes le sourire, parfois tu me fais même rire, tu me fais mal aussi quand je ne fais pas assez attention à toi. Tu es tout pour moi. Chaque jour je te regarde, parfois je te fuis, souvent je te juge et toujours trop sévèrement. Tu es ma vie, tu es ce que je suis aujourd’hui, je devrais être fière de toi mais pendant des années ça n’a pas été le cas.

Je n’ai jamais eu trop d’avis sur toi, j’avais l’avis des autres et je pensai que c’était ça, la vérité. Je sentais qu’il y avait un truc qui clochait dans ce qu’on disait de toi et ce que je voyais de toi mais je ne savais pas trop quoi, du coup je t’ignorais. Puis tu as changé.

Je t’ai fait du mal, je t’ai donné pour te reprendre ce dont tu avais le plus besoin pour rester en bonne santé. Je t’ai caché, je t’ai insulté chaque jour en te regardant, j’ai eu honte de toi, j’ai pleuré tous les jours de te voir. J’ai pensé que ce n’était plus possible de continuer comme ça. On m’a mis en garde, on a eu honte de toi, on m’a demandé de ne plus sortir avec toi pour que les gens ne te voient pas. Tu m’as fais me sentir honteuse, tu m’as fais me détester. J’ai écouté les autres sans vraiment apprendre à te connaître, heureusement les choses ont changé et aujourd’hui…

Toi, je t’aime.

Toi mon corps, qui ne ressemble pas à une couverture de magazine, toi que j’ai trahis en te faisant du mal de longues années. J’ai écouté les autres sans vraiment te regarder et apprendre à t’apprécier, j’ai cru que pour de vrai tu étais laid et impossible à aimer. Tu étais fin et musclé mais jamais comme il fallait, tu es devenu rond et pulpeux et on t’a trouvé encore plus laid. Puis un jour je t’ai regardé, j’ai arrêté de t’insulter, j’ai décidé de t’aimer. Rome ne s’est pas faite en un jour, et je ne t’ai pas aimé au premier regard. J’ai commencé par arrêter de te juger, j’ai accepté comme tu étais, j’ai cru, alors que certains me disaient que tu étais affreux à regarder, les autres, qui eux te complimentaient. Je me suis surpris à te trouver beau dans le miroir, en toute humilité, puis j’ai décidé d’arrêter de penser à comment tu étais. Tu me l’as bien rendue et je t’en remercie.

Aujourd’hui je cherche à t’affiner, par ci par là pour te trouver un peu plus beau et pour ma santé, mais je t’aime comme tu es, je ne me satisfais pas de ce que tu es, je t’aime comme tu es. Tu as des formes mais ce ne sont pas des faiblesses comme on veut te le faire croire, tu as des traces qui prouvent les hauts et les bas que tu as rencontré. Une prise de poids ou un corps trop maigre n’est pas toujours un choix mais souvent une souffrance. On préfère te pointer du doigt, te juger et créer un hashtag #bodypositive sur Instagram pour te faire croire que tu as le droit d’être beau toi aussi. Le truc c’est que TU ES BEAU, et ne t’inquiète pas, il y aura toujours une personne pour t’aimer, mon corps, et la première personne c’est moi.

Bien entendu il faut jouer le jeu, ne plus juger, mais plutôt se demander pourquoi ce corps ci est si maigre, ou celui ci marqué par les régimes ou celui ci encore beaucoup trop rond, être bienveillant. Regarde toi dans le miroir est pointe du doigt tes défauts qui t’empêchent de t’aimer et réalise que oui, ce sont les défauts que le regard des autres t’imposent, de cette couverture de magazine photoshoppée à laquelle tu souhaites absolument ressembler. Alors non, n’arrête pas de faire attention à ton alimentation, de faire un rééquilibrage alimentaire pour apprendre à bien manger et non un régime restrictif pour oser te mettre en maillot de bain cet été. De qui as-tu peur en maillot ? De toi ou du regard des autres ? Aime toi et la vie sera plus simple, et ceux qui ne t’aiment pas tant pis, après tout ce n’est pas le physique qui défini une personne. Le corps est juste une coquille, je suis ronde, et alors c’est parce que je suis généreuse, c’est bien ça l’expression ? « elle est généreuse », oui c’est vrai il parait que j’ai le coeur sur la main ;).

Alors oui, toi, mon corps, après t’avoir maltraité pendant des années j’ai décidé de t’aimer, de ne plus avoir honte de toi, de ne plus me préoccuper de ce que peuvent penser les autres. J’ai décidé de te respecter et de prendre soin de toi, alors oui j’ai repris une activité physique, j’apprends à mieux choisir mes aliments, je fais de la méditation pour prendre du temps pour toi, je te veux en bonne santé parce que…

Toi, je t’aime.

No Comments
Humeur

Je suis Community Manager

Hello tout le monde, pour faire suite à mon premier article « Je ne suis pas blogueuse » voici un petit article pour vous parler de mon métier, encore une fois je…

Humeur

Je ne suis pas blogueuse …

Nouvel article humeur pour vous parler de mon métier, car non je ne suis pas blogueuse de métier, je suis Community Manager freelance, et comme on a déjà pu me faire…

Humeur

On ne va pas se mentir !

Et voici mon premier article « humeur » ! J’ai longtemps hésité avant de commencer à l’écrire car j’ai un peu de mal à raconter ma vie, par exemple en story contrairement…

Instagram

Instagram a retourné des données invalides.

Suivez moi!